Le fondateur

M. Abdoulaye NIANG est le Président fondateur de l’UKB, la première université privée de Saint-Louis. Professeur NIANG est titulaire d’un Doctorat de Thèse Unique de Sociologie de l’Université Paris 8 Panthéon et est Professeur Titulaire des Universités à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis.

Il est natif de la ville de Saint-Louis dont les lumières mythiques ont éclairé ses pas de sa jeunesse à son âge adulte. Fervent militant et défenseur de la cause de l’enseignement, il s’est empressé, après avoir fini ses études supérieures en France, de revenir dans son pays et dans sa ville natale pour contribuer en 1990 à l’ouverture de la Section de Sociologie de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB) où il fera toute sa carrière d’enseignant-chercheur. A l’époque, il faisait partie des rares enseignants ambitieux qui avaient accepté de sacrifier des carrières prometteuses en Occident pour répondre à l’appel de la patrie. Cette culture du challenge est sans nul doute l’un des marqueurs les plus indélébiles de sa personnalité et la création de l’université Kocc Barma en est une illustration élogieuse.

Aujourd’hui, il est Professeur titulaire des Universités en Sociologie à la retraite et est connu comme étant un grand « homme de science ». En effet, en dehors des nombreux articles scientifiques et contributions qu’il a publiés dans des revues scientifiques nationales comme internationales, il est aussi l’un des premiers enseignants de l’UGB à mettre sur pied un laboratoire de Recherche où il dirige une cinquantaine de thèses de Doctorat. En outre, il est le fondateur de la prestigieuse Revue Sénégalaise de Sociologie dont la notoriété internationale est restée incontestable depuis sa création en 1997.

Son amour pour Saint-Louis et pour l’enseignement et la Recherche l’a donc motivé à ouvrir une université au nom de Kocc Barma qui fut un savant et philosophe dont les capacités à décrypter et à saisir l’intelligibilité du vécu social sont aujourd’hui attestées à travers ses célèbres proverbes.

Ainsi, son ambition dans la mise en place  de cette nouvelle université est non seulement d’accompagner les efforts de l’Etat dans le domaine de l’enseignement supérieur mais aussi et surtout de permettre aux bacheliers, étudiants et parents de trouver une alternative sérieuse à la crise des universités publiques. L’UKB ambitionne d’être un vivier de construction de nouveaux types d’étudiants capables d’affronter les défis actuels de leur temps.